kirche french

kirche french

Index


































Église Saint Jacques

Généralités
Le saint patron de l'église de Wietzendorf est Jacques le Majeur, un des disciples les plus proches de Jésus. Les origines de la paroisse de Wietzendorf sont documentées jusqu'au missionnaire Landolf, qui parvint à la Wietze en remontant la rivière Aller. Il érigea une chapelle dans un bois, sur un lieu de culte dédié à Hertha.

L'église
L'église actuelle fut construite en 1876 par l'architecte consistorial Conrad Wilhelm Hase en style néogothique. Les coûts des travaux se sont élevés à l'époque à 53.000 Reichsmark. À l'extérieur comme à l'intérieur, l'église se caractérise par un style mûr : simplicité, équilibre et une préférence pour des matériaux simples et nus comme la brique et le bois. Tous ces éléments révèlent un style issu des modèles d'Allemagne du Nord de l'architecture gothique tardive de briques. Dans sa structure de base l'église est un bâtiment à trois nefs doté de quatre travées, un transept et 5/8 d'abside. La nef centrale est plus élevée et nettement plus large que les nefs collatérales. Le transept est également rehaussé, la travée y est d'un tiers plus large que l'une des travées de la nef centrale.

Campanile et cloches
Le campanile en bois de 1746 a toujours été utilisé. Il porte trois grandes cloches. La plus ancienne a été coulée en 1564 par un fondeur de cloches itinérant, qui traversait Wietzendorf : "En l'an 1564 j'ai été coulé par Valtein Brom zu Witzendorp, à l'époque où Carsten Siverden, Heinrich zu Redinck, Micchel zum Broke étaient conseillers de l'église." Les deux autres cloches ont remplacé en 1970 et en 1972 celles du 18ième siècle.

Fonts baptismaux
Les fonts baptismaux en bronze sont une œuvre particulièrement noble du début du Haut Moyen âge, datée entre 1365 et 1370. Ils sont issus d'un atelier de Lunebourg et sont probablement un cadeau des familles de Lunebourg, dont les armoiries apparaissent sur la paroi des fonts. Quatre sculptures de forme humaine supportent la cuve ornée de trois bandes de reliefs et de 34 bas-reliefs. La cuve baptismale date de 1650. Le couvercle original a été perdu. L'actuel couvercle a été créé en 1972 à Hanovre.

Peintures
En 1957 le choeur a été doté d'une nouvelle forme artistique par le célèbre peintre Rudolf Schäfer de Rotenbourg. La décoration intérieure d'origine était beaucoup plus modeste. Les deux peintures latérales de l'abside représentent Pâques et Noël. Les peintures de la voûte plafond de l'abside font référence aux promesses messianiques du prophète Jesaja et à la révélation de St-Jean. Le grand crucifix a également été créé par Rudolf Schäfer.

Chaire
La chaire de 1876 séduit par la grande qualité du travail du bois et les peintures sur les boiseries, qui représentent les quatre évangélistes Matthieu, Marc, Luc et Jean. Au dessus de la chaire hexagonale est placé un abat-voix, également hexagonal.

Orgue
L'orgue date de l'année 1867 et a été facturée par Gustav Carl Engelhardt de Herzberg dans le Harz. Il est doté d'un sommier à glissières avec une transmission mécanique du mouvement et dispose au total de 1.049 tuyaux répartis sur trois différents jeux de claviers.
tourist





Index